Ilse Bing, introduction

Une autre photographe allemande se trouvait à Paris dans les années ’30. Elle aussi, tout comme Breitenbach se retrouve dans un camp d’internement français avant de pouvoir émigrer aux États-Unis. Appelée la « Reine du Leica » par Emmanuel Sougez (photographe et critique), je me suis souvenue de cet autoportrait resté célèbre pris à Paris en 1931

Ilse Bing, Autoportrait dans les miroirs, Paris 1931

Ilse Bing, autoportrait 1931a

© Estate of Ilse Bing Wolff

J’ai découvert celui-ci pris la même année à Paris:

Isle Bing, Me in the mirror with Leica , Paris 1931

Ilse Bing, autoportrait 1931b

© Estate of Ilse Bing Wolff

J’aime bien qu’en 1986, elle ait joué le jeu pour le photographe Abe Frajndlich. Exceptionnellement, je garde la photo en couleur…

Abe Frajndlich, Portrait de Ilse Bing, 1986

Frajndlich, Portrait de Ilse Bing

© Abe Frajndlich

Un très beau portrait de Bing par une autre photographe allemande dans un contexte particulier, Herlinde Koelbl:

Herlinde Koelbl, Portrait de Ilse Bing, ca 1988

Koelbl, Portrait d'Ilse Bing

© Herlinde Koelbl

Il y a d’autres portraits et autoportraits d’Isle Bing, ce sera pour la prochaine fois. En attendant il ne faut pas manquer le livre d’où est tiré ce dernier portrait:
Herlinde Koelbl: Jüdische Portraits. Photographien und Interviews (1988)

/…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s