Accueil » les photographes photographiés » Ilse Bing: autoportraits

Ilse Bing: autoportraits

archives

juillet 2010
D L M M J V S
« Avr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Entrer votre courriel pour vous inscrire

Rejoignez 11 autres abonnés

Trois autoportraits pour Ilse Bing s’échelonnent de 1931 à 1945. Des années bien remplies pour la photographe. Bing s’installe à Paris en 1930; elle n’est donc pas, comme certaines notices biographiques l’affirment, une réfugiée du nazisme. Photographe active en Allemagne depuis 1928, c’est une exposition de photographie moderne organisée par Florence Henri à Francfort qui la décide à partir travailler à Paris.

Elle y connait beaucoup de succès: commandes, expositions, photoreportages; elle  s’y marie avec le pianiste et musicologue Konrad Wolff. En 1940, Wolff et elle sont internés dans des camps de concentration français; ils réussiront après neuf mois d’attente à Marseille à obtenir des visas pour les États-Unis en juin 1941.

Ces trois autoportraits illustrent cette période faite de travail, de succès, de bonheur et de tragédie.

.

Ilse Bing, Autoportrait, Paris 1931

Ilse Bing, 1931

© Estate of Ilse Bing Wolff

.

Ilse Bing, Autoportrait, Paris 1934

Ilse Bing, 1934

© Estate of Ilse Bing Wolff

.

Ilse Bing, Autoportrait, New York 1945

Ilse Bing, 1945

© Estate of Ilse Bing Wolff

.

En 1932, Ilse Bing se fait connaître à New York à l’occasion d’une exposition (Modern European Photography: Twenty Photographers) montée par Julien Levy. Elle se rendra ensuite à New York en 1936 pour une exposition solo à la June Rhodes Gallery. Une des photos qu’elle prend lors de son séjour dans la ville peut tenir sa place ici en tant qu’autoportrait…

.

Ilse Bing, New York – Me and the Elevated, New York 1936

Ilse Bing, 1936

© Estate of Ilse Bing Wolff


.

À voir:

Une exposition encore en ligne sur le site Victoria & Albert Museum. Les trois autoportraits présentés ici sont tirés de cette exposition. On trouve sur le site une très bonne notice biographique et un échantillon varié du travail d’Ilse Bing.

La photo New York – Me and the Elevated, est tirée de la collection en ligne du Jewish Museum de New York.

À revoir aussi: le billet du 22 janvier 2010.

/…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :