Reflets d’Atget

À part les deux portraits bien connus que Berenice Abbott a fait d’Eugène Atget, il semble bien qu’il n’existe qu’un seul autre portrait de ce dernier. Dommage que nous n’en connaissons pas l’auteur!

Qui sait… il s’agit peut-être d’un autoportrait!

Anonyme, Portrait d’Eugène Atget, ca 1890

Anonyme, Portrait d'Eugène Atget

© bnf

Anonyme, Portrait d'Atget

©bnf

En vieux routier qu’il était, connaissant les trucs du métier pour éviter les pièges des miroirs et des vitres, il est impossible que les reflets que ce facétieux nous a laissés ne soient pas intentionnels.

Et puisqu’il a pris la peine de signaler sa présence dans l’image, prenons ces clichés comme autant d’autoportraits…

Eugène Atget, Horloger, boulevard de Strasbourg

Eugène Atget, Horloger, boulevard de Strasbourg

.

Eugène Atget, Au Tambour, 63 quai de la Tournelle

Atget, Au Tambour, 63 quai de la Tournelle

.

.

Eugène Atget, Boutique Empire, 21 rue du Faubourg-St-Honoré

Atget, Boutique Empire

.

Atget, Boutique Empire

.

Eugène Atget, Au Bon Puits, 36 rue Michel-le-Comte

Atget, Au Bon Puits

.

Au Bon Puits, 36 rue Michel-le-Comte

.

Eugène Atget, Ambassade d’Autriche, 57 Rue de Varenne

Atget, Ambassade d'Autriche

.

Atget, Ambassade d'Autriche

.

Il en existe bien d’autres à découvrir…
Le portrait du « Tambour » est bien sûr insolite et sûrement cher aux surréalistes de l’époque, je préfère celle de la boutique Empire et celle de l’ambassade d’Autriche.

Source et pour aller plus loin:
Il faut commencer par le dossier tiré d’une exposition de la BNF.

Berenice Abbott

Je n’ai pas trouvé beaucoup d’autoportraits de Berenice Abbott… en fait je n’en ai trouvé qu’un seul daté de 1937. De plus, elle a produit à partir de cette photo d’elle-même quelques images distordues; vraisemblablement la seule fois où elle s’éloigne de l’image photographique qu’elle voulait aussi fidèle que possible à la réalité.
Significatif?

Berenice Abbott, Autoportraits, 1937

Abbott, autoportrait 1937

©Commerce Graphics Ltd, Inc.

Abbott, Autoportrait distordu, 1937

©Commerce Graphics Ltd, Inc.

Si Berenice Abbott ne semble pas s’être souvent « auto-photographiée » (du moins avant les années 1950), plusieurs photographes l’ont prise comme modèle. À commencer bien sûr par Man Ray avec qui elle a travaillé à Paris au début des années ’20. Dans la même décennie on retrouve André Kertész et Walker Evans, portraits vraisemblablement pris à Paris.

Man Ray, Portrait de Berenice Abbott (1921)

Ray, Portrait de Berenice Abbott

© Man Ray Trust ARS-ADAGP

André Kertész, Portrait de Berenice Abbott (ca 1926)

kertesz, Portrait de Berenice Abbott

© André Kertész Trust

Walker Evans, Portrait de Berenice Abbott (ca 1929)

Evans, Portrait de Berenice Abbott

© Walker Evans Archive, The Metropolitan Museum of Art

Finalement, pour cette période, je ne vois qu’un seul photographe photographié par Berenice Abbott; il s’agit bien sûr des fameux portraits d’Eugène Atget.
Abbott les a pris en 1927, l’année même du décès d’Atget. En plus d’avoir découvert et apprécié l’œuvre d’Eugène Atget, un des accomplissements de Berenice Abbott est d’avoir préservé et fait connaître une partie importante du travail d’Atget.

Berenice Abbott, Portraits d’Eugène Atget, Paris 1927

Abbott, Portrait d'Eugène Atget

©Commerce Graphics Ltd, Inc.

Abbott, Portrait d'Eugène Atget

©Commerce Graphics Ltd, Inc.

Je ne comprends pas très bien comment ces portraits sont parfois reproduits en image miroir et ce, parfois dans des revues sérieuses???

En continuant ma recherche sur Berenice Abbott, je vais bifurquer le temps d’une longue marche dans le vieux Paris en compagnie d’Eugène Atget.

/…